Les soldes 2018 : dates et réglementation en Martinique (972)

Les soldes 2018 : dates et réglementation en Martinique (972)

par | 26 Juin 2018

Quelles sont les dates des soldes 2018 en Martinique ?

La période des soldes en Martinique n’est pas toujours la même qu’en Métropole.

  • Soldes d’hiver : du mercredi 10 janvier au mardi 20 février 2018
  • Soldes d’été : du 4 mercredi octobre au mercredi 14 novembre 2018

Durant 6 semaines, les commerçants vont afficher d’importantes réductions pour attirer la clientèle. Avec des rabais jusqu’à -70%, il y a de quoi se réjouir ! Mais savez-vous que les soldes répondent à une législation particulière ?

Attention aux offres de crédits en magasin !

De plus en plus de magasins en Martinique proposent leur propre carte de crédit et des offres de financement avec remboursement sous plusieurs mois. Particulièrement alléchantes, elles plongent certaines personnes dans une situation financière délicate. Nous vous conseillons donc formellement de les fuir si vos ressources ne sont pas assez suffisantes pour les rembourser.

Il est malheureusement très facile d’accepter de s’endetter pour un achat coup de coeur. Si vous cherchez dès maintenant à procéder à un rachat de crédit pour réduire vos mensualités, vous pouvez réaliser une demande en ligne très rapidement.

Existe-t-il une loi sur l’étiquetage ?

Oui. Le consommateur devra trouver, sur chaque article soldé :

  • le prix de référence
  • le pourcentage de réduction
  • le nouveau prix.

Si le pourcentage de réduction est indiqué par un code couleur (exemple : -20% sur les étiquettes vertes), la réduction se fait en caisse.

Une boutique a-t-elle le droit de tout solder ?

Impossible ! Les commerçants n’ont le droit de solder que les articles achetés et mis en rayon depuis plus d’un mois.

La raison est simple : les soldes doivent servir à désencombrer les rayons pour laisser place aux nouvelles collections. Les boutiques ne peuvent donc pas tout brader.

Echangé ou remboursé : que dit la loi sur les soldes ?

Tout le monde s’est déjà demandé au moins une fois : “Est-ce que je pourrai retourner cette veste en magasin si elle ne me va pas ?”, “Pourrai-je l’échanger ?”, “Est-ce que je serai remboursé ?”.

À vrai dire, aucune loi n’oblige un commerçant à échanger et/ou à rembourser un client si retourne son article en magasin (sauf si le produit présente un vice ou un défaut non apparent).

Il ne faut donc compter que sur le gentillesse du vendeur si vous n’êtes pas satisfait de votre achat !

Source : Martinique 1ère