Rachat de crédit : les Martiniquais hébergés à titre gratuit

Le rachat de crédit pour les Martiniquais hébergés à titre gracieux

Contrairement à ce que l’on a toujours pensé, le regroupement de crédit à la consommation ne concerne pas seulement les propriétaires et les locataires en Martinique. C’est une opération tout à fait accessible aux personnes hébergées à titre gratuit chez un membre de la famille ou logé par l’employeur par nécessité absolue de service (gendarme, militaire, personnel de direction d’un lycée).

Sur l’île, habiter chez ses parents est une situation fréquente. Il est courant de voir ses enfants rénover le bas de la maison familiale et d’y aménager l’espace. Le regroupement de prêt permet de financer ces travaux en reprenant les prêts déjà souscrits et en les complétant par une enveloppe de trésorerie destinée à financer de nouveaux travaux ou projets.

Simulez votre projet !

rapidement, gratuitement et sans engagement.

Les spécificités si vous êtes hébergé par un proche

Regrouper plusieurs prêts en un seul permet de n’avoir plus qu’une seule dette auprès d’un seul créancier. La gestion du budget est largement simplifiée. Le rachat de crédit permet aussi et surtout de diminuer le montant des mensualités jusqu’à 50% et plus.

En tant que hébergé par un tiers, vous devez être salarié en contrat à durée indéterminée (CDI) depuis plus d’un an pour que votre demande soit acceptée. Une situation d’emploi stable et fiable est en effet indispensable.

Par mesure de précaution, l’établissement prêteur intègrera dans ses modalités de calcul un loyer fictif, lequel loyer pouvant représenter 20% de votre revenu ou une somme fixe de 450 ou 550 euros selon la composition de votre foyer.

Exemple de rachat de crédit hébergé à titre gratuit

Logé gracieusement chez ses parents, Marc est un jeune martiniquais de 29 ans qui a accumulé 2 emprunts au cours des deux dernières années. Son taux d’endettement est de 49% ce qui l’empêche de souscrire un nouveau prêt pour financer une voiture qui lui permettrait de trouver un emploi mieux payé.

Gagnant le SMIC et remboursant chaque mois 570 euros, il est impossible pour Marc de souscrire un prêt auto. En regroupant ses deux crédits sur une durée d’emprunt plus longue et en y intégrant une enveloppe de trésorerie nécessaire pour s’acheter une voiture, Marc pourrait obtenir une mensualité de 410 euros. Avec une voiture, il aurait ainsi plus de chance d’obtenir un emploi mieux rémunéré.